NON aux boules puantes et aux attaques de caniveau !

Ça y est, une nouvelle étape vient d’être franchie ! Malheureusement… Pour une simple vidéo certes à caractère sexuel, mais qui n’a rien d’illégale rappelons-le ici, le candidat désigné par LaREM pour la course à la Mairie de Paris, Benjamin GRIVEAUX, a renoncé pour protéger sa famille et ses proches. Il n’est ni mis en examen, ni soupçonné de quoi que ce soit qui pourrait lui valoir une mise en examen. NON ! IL EST ICI VICTIME D’UN PIÈGE ! Qui l’a ourdi ? Un sombre activiste (et apparemment artiste) Russe dont on taira ici le nom pour ne pas lui faire plus de publicité qu’il n’en a eu jusqu’ici et qu’il ne mérite absolument pas bien loin s’en faut ! Soit dit en passant, il a déjà été condamné notamment pour avoir incendié une façade d’une agence de la Banque de France. Son avocat est un proche des Insoumis, qui a défendu des Gilets Jaunes hors-la-loi (pas ceux des ronds-points, parfaitement pacifistes et qui ont toujours respecté la loi, non, ceux qui ont appelé à l’insurrection, jeté des pavés sur les forces de l’ordre, participé à des rassemblements et manifestations interdites et que sais-je encore), et qui est un activiste d’extrême-gauche ! L’activiste Russe est un opposant à Vladimir POUTINE ET à Emmanuel MACRON et a revendiqué cela en parlant de puritanisme dont aurait été beaucoup trop éloigné Benjamin GRIVEAUX. Mais est-il si proche de ce fameux puritanisme dont il parle ? Assurément NON ! Il en est même en fait très loin, car sinon, il n’aurait pas été condamné à de la prison par le passé et n’aurait pas soutenu les Pussy Riots (ces Femen Russes qui se donnent en spectacle régulièrement en Russie et de manière totalement stupide, ridicule et déplacée). Enfin passons…

Un cap a ici été franchi et il est dangereux et en dit long sur la société dans laquelle nous vivons ici en France. Allons-nous vers une société à l’Anglo-saxonne mais en nettement plus puritaine encore ? On n’ose l’imaginer et peut le redouter. Souhaitons que nous n’y arriverons jamais. Tout le monde a le droit à l’erreur. La perfection n’est pas de ce monde, sinon cela se saurait. Par conséquent, personne n’est parfait, pas plus Benjamin GRIVEAUX que l’auteur de ces lignes ou vous qui les lisez. Et on a le droit qui que l’on soit, candidat, élu (y compris le Président de la République), artiste, ou que sais-je, à un droit élémentaire : LE RESPECT DE SA VIE PRIVÉE et LA SÉPARATION ENTRE VIE PRIVÉE ET VIE PUBLIQUE !!! Ici cela n’a pas été le cas, et on risque de se retrouver dans une société où ce sera de moins en moins le cas ! Bien malheureusement. Il est donc du devoir de tout le monde de tout faire pour que de telles choses ne se reproduisent pas !

Le programme porté par Benjamin GRIVEAUX était ce qu’il était. On pouvait être d’accord totalement ou partiellement, ou en désaccord, c’est la démocratie. Mais l’attaquer et le faire tomber pour ça est tout bonnement IGNOBLE ET INACCEPTABLE ! Cela tourne à une campagne de boules puantes qui dessert toute la classe politique et qui fait courir des risques énormes à toutes celles et tous ceux qui souhaitent se lancer en politique ou y sont déjà. Car qui n’a pas déjà fait ou raconté une blague sur Internet qui sera jugée ultérieurement comme inacceptable moralement ? Le sketch de Pierre DESPROGES sur les Juifs (qu’on ne saurait trop recommander tant il est hilarant, bien fait et flirte du début à la fin avec la ligne jaune sans JAMAIS la franchir) ne pourrait plus passer aujourd’hui, fort malheureusement du reste. Arthur, alias Jacques ESSEBAG de son vrai nom, a dit il y a 2 ans et demi qu’il avait tenu des propos il y a 20 ans en radio pour lesquels il aurait eu un procès et serait aujourd’hui en prison !
CQFD : la liberté d’expression a grandement diminuée, non pas à cause des lois qui auraient changé ou du fait que nous serions dans une dictature politique, mais parce que moralement, on n’accepte de moins en moins de choses, on veut des personnes irréprochables sans se poser la question de savoir si on l’est soi-même, et parce qu’on est désormais dans la DICTATURE DE LA MORALE et celle du POLITIQUEMENT CORRECT, lesquelles sont INACCEPTABLES ET RÉVULSANTES !!!

Benjamin GRIVEAUX n’a pas été victime de la régression INACCEPTABLE de la liberté d’expression mais de celle d’avoir une vie privée, le droit à l’erreur, et le droit de tout simplement s’amuser finalement. Ça fait peur, vraiment peur, c’est dégueulasse pour le dire tout de go, et ça donne l’impression d’une campagne de caniveau, même si celui qui a sorti l’affaire N’EST PAS un de ses adversaires mais un sombre activiste et soit-disant artiste. La classe politique a condamné quasiment à l’unanimité ce qui est arrivé à Benjamin GRIVEAUX (quasiment seulement, puisque Marine LE PEN n’a pas pu s’empêcher de critiquer Benjamin GRIVEAUX [en même temps, le contraire eût été étonnant venant d’elle], de même que le Député ancien LaREM aujourd’hui dans le Groupe «UDI, Agir & Indépendants» Joachim SON-FORGET [qui s’est justifié après en disant que son tweet était pour mieux condamner ce qui est arrivé au désormais ex-prétendant à la Mairie de Paris, alors même qu’il a quand même mis un lien VERS LE SITE INTERNET où figure la vidéo en question ! Ce qui est parfaitement ILLÉGAL et pénalement répréhensible faut-il le rappeler]). Et c’est heureux qu’il y ait eu ce quasi unisson de la classe politique Française.

Bon courage à Benjamin GRIVEAUX ainsi qu’à sa famille dans ces moments difficiles. Et bon courage à ses soutiens, colistiers et partenaires dans la campagne des Municipales à Paris, parce que ce séisme est bien «un élément de nature à altérer la sincérité du scrutin» comme le dit l’intitulé juridique et constitutionnel qui peut entraîner l’annulation pure et simple du scrutin éventuellement. Il va falloir à l’équipe trouver un ou une successeur ou successeure et remplaçant ou remplaçante à Benjamin GRIVEAUX qui saura porter le projet et avoir la carrure pour faire campagne pour devenir Maire de Paris, car ce n’est pas de n’importe quelle ville qu’il s’agit, mais de la Capitale de la France. Bon courage à lui ou elle qui qu’il ou elle soit.

Débat d’idées, attaques (même féroces parfois) sur les projets, OUI. Attaques sur les personnes, leur physique, leur tempérament, leurs agissements dans leur vie privée, NON ! En clair, NON AUX BOULES PUANTES ET AUX ATTAQUES DE CANIVEAU !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s